Krondor : l’entre-deux guerre T2: Le Boucanier du roi

A 17 ans, Nicholas est considéré par son père, le prince Arutha, comme un garçon manquant singulièrement d’expérience. Afin de l’aguerrir et de le préparer à ses futures responsabilités, Arutha envoie son fils chez son oncle, le duc Martin, auquel il devra servir d’écuyer pour un temps. Ce qui s’avère un travail fastidieux et rébarbatif va pourtant rapidement devenir pour le jeune homme une aventure aux proportions épiques : la ville ducale est attaquée par de mystérieux esclavagistes et Nicholas prend la responsabilité de partir à leur poursuite. Mais il s’apercevra vite que de ses actions dépendront non seulement la vie des jeunes gens enlevés, mais aussi et surtout le futur de tout le monde de Midkemia…

Il ne se passe pas grand chose dans ce tome 2, ou presque rien… Beaucoups de romance à la bit lit, et alors oui, quand il y en a des tartines, pour moi ça ne passe plus.La pour du Feist, j’aurais supporté le temps d’un bouquin, mais pour le coup, cet entre-deux-guerres ressemble à… Un peu tout le reste. J’arrête là pour ce cycle, et j’espère vraiment que le gars va se renouveler un peu par la suite, parce que là, on en à gros!

2 comments on “Krondor : l’entre-deux guerre T2: Le Boucanier du roi

  1. C’est le problème de tous les gros cycles et de leurs préquels, séquelles et autres.

  2. motton3 says:

    Perso je suis toujours ce que cet auteur fait, justement parce que son univers se construit autour des mêmes structures.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s